Vision de l’amitié/ amour (de la relation avec l’autre)

            Vous vous trouvez actuellement sur une page où je vous livre quelques petites pensées, prises à droite ou à gauche de ma cervelle, quand les neurones presque intacts de cette dernière impulsent, sous le cout d'une collision ou d'une altercation, deux ou trois idées dans mon cerveau déjà très atrophié par des années de conditionnement dans la société humaine.

            Donc je vous livre ici une vision, personnelle, du monde et de ses environs :

 

Comment distinguer Amour et Amitié ?

            La distinction est très faible puisque dans toute Amour, il y a de l’Amitié, et réciproquement. En effet, pour être Amoureux de l’autre, il faut avant tout être son ami ; il faut pouvoir l’apprécier et avoir des intérêts communs. Et dans toute Amitié, il faut adhérer au discours de l’autre, le rendre crédible à ces yeux, et donc l’aimer. Ces deux sentiments ont comme points communs qu’il s’agit d’un acte, celui d’aimer. On pourrait dire que la seule différence, c’est que dans l’Amour, on « donne » sa vie à l’autre ; l’Amour serait donc plus restreint que l’amitié, mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette définition.

 

Ce qui m’amène à ma deuxième interrogation, l’ami(e) ou l’amour est–il différent de nous ou pareil ? Est–il notre semblable ?

            Il est à la fois pareil mais différent. Il faut qu’il ait des points communs avec nous, pour qu’on aime être avec lui. Mais aussi qu’il soit différent, il faut qu’il nous apporte quelque chose et que l’on ait matière à débattre. Mais s’il est trop semblable à nous, on s’emmerde avec lui ; s’il est trop différent, on se dispute tout le temps.