RDJ ! RDJ ! RDJ ! Bientôt le début d’une période merveilleuse !

Publié le par nico-ecolo

Alors, voici l’article que j’ai publié dans le numéro 003 de « PROSE–CAFÉ » de mai–juin 2011 :

 

Bientôt les vacances, un lieu formidable à découvrir…

« Rêve de Jeux », une expérience de vie !

 

Les vacances d'été approchent à grands pas et je vous propose un lieu fantastique où aller : « Rêves de Jeux » est une colonie qui accueille des jeunes de 12 à 17 ans (avec possibilité de retourner lors de la 18 e année, si renoncement à la majorité, il y a). Là-bas, on n'y fait du jeu et rien que du jeu. Tous types de jeux : jeu de rôle (on s’invente un personnage et on s’imagine qu’on vit des aventures extraordinaires, et tout ça autour d'une table), jeux de plateau, jeux en extérieur, jeux de sociétés, jeux de simulation, jeux de diplomatie… mais aussi jeux informatiques … bref, vous avez compris des jeux ! ...

 

Rêves de Jeux (ou RDJ) est une association de loi 1901, qui existe depuis 27 ans et qui s’occupe de la réinsertion professionnelle, de faire des formations, de la prévention…

 

Vous aussi, participer à THE légende !

RDJ avec texte 1 

« C'est dingue, comme quoi les légendes, des fois, ça existe ! C'est chez nous !!! Ouah, c'est trop cool ! Au fait, la légende dit encore, que même tarie cette source peut se régénérer partout où il y a du vrai «JEU » ! Et que l'on pourra se couronner « joueur » de ses propres mains ! Certes, c'est une légende mais … »

 

 

J’ai testé pour vous…

Cette colonie, en partenariat avec l’« Association des Paralysés de France », accueille des jeunes en situation de handicap moteur. J’y suis allé la première année, en 2007, pour un essai de 14 jours. Tout s’est bien passé !Et j’ai pu retourner à RDJ pour 19 jours les 2 années suivante. J’ai aimé cette colo hyper–génial– énorme–super–bien !

 

De plus, RDJ a conservé un esprit d'enfant en adéquation avec le mien. Le créateur alias « le grand ptéro des années farouchement ludiques » a su créer une colo à la fois très sérieuse où l'on peut s'éclater en jouant mais aussi conserver cet esprit enfantin que j'aime tant. Car, pour moi, il est important de conserver son âme d'enfant pour pouvoir survivre dans ce monde d'adultes.

Pour moi, RDJ m'a apporté beaucoup : le respect, de l'amour plus qu'il n'en faut, la joie de vivre, la façon de m’affirmé … De par son univers, RDJ m'a permis de m'évader, de « m'éclater »…, de rêver, de m'exprimer et surtout, de voir beaucoup plus loin que le bout de mon nez, de prendre en compte les autres, de comprendre que je ne suis pas seul au monde, qu'il faut accorder aussi de l'attention aux autres. C’est pour cela aussi que je voudrais faire découvrir cette colonie pas pareil parce qu'elle est différente des autres.

 

… et j’ai aimé

Le truc génial dans ce centre de vacances, c’est la tolérance comme un des principes fondateurs. Ils accueillent des handicapés ! Et puis, personne ne se moque de personne.

 

« Rêve de Jeux », une expérience de vie !

À Rêves de Jeux, on apprend à gagner mais aussi à perdre, on apprend à respecter des règles, respect de règles qui valent pour le jeu mais aussi dans la vie au quotidien, dans les relations à autrui, comme par exemple, ne pas vouloir avoir toujours raison, accepter d’avoir tort… ce qui n’est pas toujours facile !

 

Ce qui plait aux parents : la qualité de l’encadrement 1 adulte pour 6 jeunes (le double du taux légal), le site est dans un environnement reposant, à la campagne.

Le seul hic : c’est pas donné, comptez environ 800 € mais la bouffe est bonne, les lits sont confortables, l’ambiance est super : soirée feux de camp, etc.

Nicolas *******

 

Pour en savoir plus : www.revesdejeux.com ou sur ce site : www.nico-ecolo.over-blog.com

                                                                                         (catégorie « RDJ et tout ce qui s’en suit… »)

 

Infos pratiques  Inscriptions : 2 séjours (juillet ou août), d’une durée de 14 à 19 jours

                              Adresse : Maison Familiale de Mozas, Bourgon–Jallieu, près de Lyon.

 

Dans le même esprit, Rêves d’Aventures est le petit frère de Rêves de Jeux et s’adresse aux 6–11 ans.

 

Et je rajouterai :

 

Les chiffres de RDJ :

 

F 27 ans d’existence

 

F 60 m3 de matériel sont installés. 3 jours d’installation et 2 jours de rangement.

 

F Une équipe de choc (1 adulte pour 4,5 jeunes)

 

F Une longue préparation avant (4 mois pour RDJ ; 2 pour RDA).

 

F + de 85 % des équipes sont composées d’anciens participants connaissant l’organisation et l’esprit de Rêves de Jeux

 

F + de 2 000 jeunes inscrit depuis 1984 (et peux de déçu)

 

F Les séjours d'été sont les 1er en France et les seuls actuellement à avoir un vrai projet pédagogique et néanmoins ludique pour les jeunes

 

 

Le projet a pour but la rencontre et la communication des personnes (enfants, adolescents, adultes) :

  • Par l’organisation d’activités ludiques, notamment en créant et gérant des centres de vacances et de loisirs ou des stages spécifiques

 

  • Par la découverte, l’initiation et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

 

  • Par la création, l’édition papier ou électronique et la distribution de toutes publications, jeux et matériels ayant rapport avec l’objet de l’association.

 

Pour + d’infos : Projet Educatif de l’association REVES DE JEUX

 

 

Le jeu c’est un entrainement pour la vie future. En effet, avec le jeu, tu apprends à te connaitre, à savoir jusqu’où tu peux aller grâce à des règles. Alors, certes, ce n’est qu’un jeu mais ces règles sont faites pour « voir » si tu peux les respecter. C’est comme un oral, plus tu t’entraines à faire des oraux blancs (qui ne valent rien), plus tu seras prêt pour le jour J. Le jeu a des règles, et plus tu t’entraines à les respecter maintenant, plus tu sauras les respecter et prendre des décisions plus tard. Alors que, si tu ne te testes pas, tu ne sauras jamais ce que tu vaux, tu ne te connaitras jamais.

 

Jean–Pierre BOILLON a dit, dans son interview à « Proxi–jeux », que le jeu de société n’est, finalement, qu’un jeu en société, avec une règle de jeu qui équivaux à une règle de vie donc à une règle sociale qui n’est autre qu’une loi donc un peuple. En effet, les lois doivent représentent ce qui est bon pour le bien commun (donc ce qui est bon pour le peuple). Si tu n’expérimente jamais pour de faux ce que tu peux et ne peux pas faire, tu ne sauras pas faire la différence entre ces 2 choses. Tu sauras plus à même de respecter ton voisin si tu t’ais déjà entrainer pour de faux à respecter son tour de jeu.

 

Le jeu influence aussi sur l’esprit de celui qui joue, sur son caractère, sa philosophie : quand tu joue, tout ton univers est confronté à celui des autres et, certains jeux te font même « collaborer » avec eux pour atteindre un objectif commun. Donc le jeu développe des capacités : le partage, l’humilité, l’apprentissage, les émotions, l’envie, … bref, la vie quoi ! Le jeu nous apprend des tas de choses : que l’on n’est pas seul, qu’on peut gagner (ensemble aussi),  à savoir perdre sans être mauvais jouer…

 

 

« La vie est le seul jeu de société où les tricheurs soient prévus dans les règles » disait Gilbert CESBRON.

(Journal sans date. Paris, Robert Laffont, 1963, p. 169) ...

 

Ps : il n’est pas trop tard pour les inscriptions et je vous rappelle que j’y vais cet été (en juillet)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

una idea 02/07/2011 06:18


ça à l'air trés bien structuré et amusant ces rêves de jeux !


nico-ecolo 02/07/2011 14:57



Oui, moi j'adore et quand j'adore je ne fais pas de reserve sur les élloges. Merci pour ton soutien