RDJ : les jolies colonies de vacances

Publié le par nico-ecolo

Je reviens en force, vous parler de LA colo à ne pas rater : « Rêves de Jeux » (RDJ, comme on la surnomme dans les milieux un peu glauque du jeu). RDJ, comme tu le sais, c’est une colo super importante pour moi (voir les ancien articles par ici ==> RDJ et tout ce qui s'en suit...)

 

A l’époque, où j’ai connu « Rêves de Jeux » (par le catalogue de l’APF (Association des Paralysés de France)), cette colo m’avait attiré l’œil car c’étaient une des seules qui proposait comme programme du jeu, du jeu et encore des jeux.

 

J’y suis donc allé ! Et le concept, le lieu, l’ambiance m’ont séduit ! J’y suis retourné pendant 4 ans, toujours au mois de juillet, et j’ai encore plus sur–kiffé !

 

 Pour moi, « Rêves de Jeux », c’est plus qu’un rêve, c’est …

 

… un brin de folie et d’originalité dans un monde si morne et standardisé

 

… se changer nous même (tant physiquement que mentalement).

 

… pouvoir devenir quelqu’un d’autres et vivre des aventures extraordinaires, tout en restant les pieds sur terre

 

… un rapport qualité/prix hors norme

 

… une possibilité de s’échapper du cadre [stricte] de vie « imposé » par la société (tout en respectant les règles), d’éclater les restrictions sociales qui pèse sur nos frêles épaules (de faire des choses qualifiés de « bizarres » par la société (et qui passe là–bas)).

 

… de rare occasion, dans l’année, afin de rêver, s’évader, créer, inventer, partager, rigoler

 

J’aimerais remercier, une fois encore, Jean–Pierre BOILLON et Annie RAJA (courage à vous 2) pour l’énorme boulot qu’ils ont fait et qu’ils font. Ils se donnent à fond dans leurs travail et propose des séjours, des week–ends, des animations de qualité. Mais tout cela a un coût, on ne peut pas faire éternellement de la qualité en réduisant les moyens. C’est pour cela que je vous promets de me défoncer afin de rendre à « Rêves de Jeux » tout ce qu’il m’a donné … et bien plus encore !!!

Commenter cet article