Jeu n°11 : Korsar

Publié le par nico-ecolo

Korsar : 2 à 8 joueurs ; Âge : 10 ans et +

Korsar - Boite + contenu

 

 

 

 

Pour jouer :

 

Il faut mélanger toutes les cartes.

 

Chaque joueur reçoit 6 cartes, puis le reste constitue la pioche.

 

 

Je suis le plus grand pirate de l’île !

 Korsar---Similation.jpg

Jeu de pirate où il faut gagner le plus d’argent en s’abordant des « Galions ».

 

 

Le tour de jeu :

Soit tirer une carte, en sachant que les nombres de cartes en mains est illimitée.

 

Soit poser un « Galion » sur la table

 

Soit attaquer un « Galion » déjà posé

 

Sot défendre son « Galion »

 

 

Pour attaquer un « Galion », il faut poser une couleur de bateau « Pirate ». Sachant que chaque joueur choisit une couleur et ne peut plus en changer.

Sachant aussi que si une couleur est posée, aucun autres joueurs ne peut la posée.

 

Par exemple : je pose un carte « Pirate »jaune. Mon adversaire ne peut poser qu’uniquement des cartes « Pirates » rouges, bleues et vertes.

 

Le joueur gagne un « Galion » si celui-ci est resté pendant un tour sans avoir subit une attaque. C’est alors, le joueur qui a posé les cartes « Pirates » avec le plus grand nombre de cranes qui récupère le « Galion » et le range dans son « Trésor », face cachée, qui se trouve devant lui.

 

En cas d’égalité, le « Galion » reste sur la table tel quels.

 

REMARQUE : Si un joueur ayant posé un « Galion » remarque, au bout d’un tour, qu’il n’est toujours pas attaqué, il le récupère automatiquement et le place dans son « Trésor ».

 

Les capitanes et l’amiral :

Les « Capitaines » : 4 « Capitaines » (une par couleur).

 

Un « Capitaine » est plus fort que tous les « Pirates » adverses, quel que soit leur nombre et leur force.

On ne peut jouer un Capitaine que si on a déjà joué une ou plusieurs cartes « Pirates » de la même couleur.

Un Capitaine est immédiatement chassé (et définitivement défaussé) si un autre « Capitaine », ou « l'Amiral », y est joué (il ne peut y avoir qu'un seul personnage par Galion).

 

 

« L’Amiral » : Un joueur ne peut jouer « l’Amiral » que sur un Galion qu'il a lui-même posé.

Il n'est pas nécessaire d'avoir joué des « Pirates » avant de le poser.

L'Amiral chasse un « Capitaine » posé antérieurement et est lui-même chassé par un nouveau « Capitaine ».

 

Fin de partie :

Lorsque la dernière carte de la pioche a été tirée, les joueurs continuent à jouer jusqu’à ce que l’un des joueurs n’ait plus de cartes. Il est possible de défausser une carte au lieu de jouer. Sachant que les cartes « Galion » ne peuvent pas être défaussé.

La partie prend alors fin et on passe au décompte des points.

 

Le décompte des points :

Les joueurs ramassent, respectivement, leurs « Galions », qui se trouvent dans son « Trésor » et ceux qui se trouver sous leur contrôle sur la table (seul reste les « Galion » attaqué par des « Pirates » de force égales). Du total des pièces figurant sur ces cartes, on retranche avec les cartes « Galion » encore en mains.

 

Règles de jeu : http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=detail&jeu=976, http://le-trou-a-rat.blogspot.fr/2012/02/korsar-tilsit-2005.html, http://jeuxstrategieter.free.fr/Korsar_complet.php

Publié dans Un jeu - des jeux !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article