Hommage à un homme formidable, ainsi qu’à une femme fabuleuse et leur "enfant" merveilleux !!!

Publié le par nico-ecolo

Je souhaite leur faire ce petit hommage puis leurs dire combien ils ont changé ma vie. Tu te demandes de qui je parle ??? Du papa et de la maman de « Rêves de Jeu ». C’est–à–dire Annie RAJA et Jean–Pierre BOILLON et de cette colo qui est, finalement, bien plus qu’une colo, et d’une autre chose encore (mais là … Surprise).

 

Pourquoi un hommage ?

Je veux faire cet hommage car ce sont des personnes qui ont profondément marqué ma vie, ils m’ont appris quantités de choses et pour cela je les respecte énormément. Ils m’ont appris des valeurs humaines importantes. Et puis j’ai vu qu’avec eux, l’humain peut certes exceller dans ce qu’il fait de plus vil et de plus puéril, mais aussi qu’il peut formidablement réussir dans ce qu’il fait de mieux.

 

 

Jean–Pierre BOILLON alias « le grand ptéro des âges farouchement ludique »

 Hommage---Jean-Pierre-BOILLON--2-.JPG

Pour moi, c’est un grand homme qui a eu l’idée d’une chose extra–ordinaire et qui a eu la volonté et la force de se battre contre tous ceux qui le dénigraient.

 

Sa qualité principale : il est franc (« Je ne mens pas, ça ne m’intéresse pas » dit–t’il). Cette année, il a même dit, à son neveu, quelque chose du genre : « tu as beau être mon neveu, et je t’aime plus que les autres ; mais ici tu n’es rien, tu es comme les autres ». Alors cela peut paraitre brusque, mais je peux vous dire que ça aide.

Pour moi, c’est ça l’idéologie de toutes sociétés. Un monde où personnes aurait des privilèges, où tout le monde serait au même niveau, où il n’y aurait pas d’inégalité.

Et puis, sa franchise m’a permis de progresser. Je ne sais plus combien de fois je me suis retrouvé dans son bureau où il m’a engueulé plus d’une fois. Mais ça fait du bien. Il nous met face à nos responsabilités. Ce n’est pas toujours facile à entendre, mais si on n’écoute, on y gagne beaucoup.

 

C’est lui aussi qui m’a appris « Cornegidouille » (« merde » en langage soutenue). Si tu veux connaitre tout les synonymes de « Cornegidouille », va sur http://fr.wiktionary.org/wiki/cornegidouille. Voilà, sans ce grand homme (que je connais très peu finalement), je n’aurais jamais appris ce mot magique que je ne quitte plus (et moi qui croyais qu’il l’avait inventé ; quel choc se fut pour moi de le découvrir dans le dictionnaire).

 Hommage---Annie-RAJA--2-.JPG

 

Annie RAJA avec son éternel compagnon. Chacun le sien (elle, le rat ; moi, « Super Lapin »)

 

Alors, Annie … Que pourrais–je dire sur elle ??? … Je la connais encore moins que Jean–Pierre BOILLON … Je pourrais peut–être dire que c’est la fantômette qui sévi à Mozas …. Il faut dire qu’on la croise, mais sitôt elle repart au boulot (alors que JP, il est présent au « forum » ; logique, c’est le directeur). C’est la secrétaire du parti RDJiste.

 

Sa qualité principale : outre l’absentéisme (je rigole Annie) … … … Son ardeur de travail pendant que nous nous éclatons, nous rions, nous partageons … En même temps, sans elle tout ne serais rien. On m’a dit qu’elle avait une grande sagesse (on m’a dit) …

 

 

 

 

 

Rêves de Jeux

SAM_0096.JPGSAM_0102.JPG

C’est une idée merveilleuse que je soutiens à ma façon … j’adore cette colo car on peut faire des choses qu’on ne peut pas faire en dehors. Et pour moi, ça fait que « Rêves de Jeux » est « Rêves de Jeux ». Dans cette colo, le ridicule ne tue pas (d’ailleurs, c’était le thème de la 1er Créacom ; je ne révèle pas ce que c’est, au cas où tu y vas et je te le conseille). Las–bas, on peut vraiment être nous (sans tous les masques que nous impose la société, en respectant tout de même autrui et tous ce qui va avec …). Par exemple, on peut faire des câlins, on peut faire des choses « enfantine », et parfois, ça fait du bien (surtout en été).

Et même « Rêves de Jeux » m’a empêché de me suicider. Ça va te paraitre extrême, mais c’est ce que je pense. À l’époque, j’étais tellement exaspéré par tous ce que l’homme fait de mal, de basique. Avec « Rêves de Jeux », j’ai vu que des personnes, qui n’avait, de prime abord, pas plus que les autres, dédiés leur vie pour se « battre » et relever un peu le niveau. Il n’avait rien de plus que tout le monde, sauf qu’ils réfléchissaient (à la justice, à leurs gestes quotidiens pour paraître moins « cons » que le voisin, tout en ne se prenant pas au sérieux parfois). Toujours est–il que, de voir cela (de voir ces gens réfléchir aux sens de la vie et aux solutions envisageable pour être moins bête et mieux respectueux d’autrui), ma donner envie de, moi aussi, m’engager pour cette colo et pour relever un peu le niveau.

 

 

Un petit poème :

Il a eu cette merveilleuse idée

De la créer

Et je veux le remercier,

Pour tout ce à fait et ce qu’il fait !

 

Ô toi, RDJ

Tu as chamboulé ma vie

Tu m’as rendue heureux aussi

Et tu es loin d’être pourrie !

 

Malgré mon comportement

Pas toujours très sage

Voire même passable

Vous m’avez accueilli tendrement

 

Et m’avez ouvert vos bras

Et pour cela

Je ne pourrai jamais

Assez vous remercier

 

Mais je veux dire, quand même, « merci »

À tous ceux qui

Ont égayé ma vie

 

Merci à vous ! Les stagicipants

Vous qui m’avez accepté

Comme je suis vraiment

Pour cela, je veux vous remercier

 

Merci aux animateurs

Qui donne « vie » au séjour

Vous nous concoctez toujours

Le meilleur du meilleur

 

Merci Annie et Jipé

Vous avez fait mon bonheur

Durant toute ces années

Je vous aime de tout cœur !

 

C’est un rêve merveilleux

Que d’avoir Rêves de Jeux

Merci pour cette idée de génie

Qui as révolutionné ma vie

 

Je n’ai qu’un seul regret

Celui d’un désespéré

Qui part de RDJ

Bien malgré lui

 

Mais fort heureusement

Il y a maintenant

Les week-ends « Rêve de Jeux »

Pour jouer tout en restant heureux

 

Parce que je n’ais rien trouvé de mieux

Que cette poésie

Par elle, je vous dis « merci »

Et non « Adieux » !

 

Et même si RDJ meurs

Nous serons plusieurs

À garder l’esprit

De RDJ

En nos cœurs

 

 

 
 Et je m’arête là pour aujourd’hui (mais j’ai d’autres hommage au programme).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierrot,vagabond poète 27/02/2013 16:16

Ici Pierrot, vagabond poète

Bravo pour cet hommage
à un être humain merveilleux

Dans le cadre de mon vagabondage poétique
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire pertinente mais aléatoire

permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons
qui raconte une anecdote
qui est réellement arrivée.

THE WONDERFUL LOOSER

COUPLET 1

dans la ville de Montréal
y avait d’écrit sur un poster

j’ai un cancer
venez me voir

le nom de l’hôpital
le numéro d’la chambre de guerre

j’ai un cancer
venez me voir

REFRAIN

la belle Hélène
qui m’a conté l’histoire
celle qui a vu l’poster

la belle Hélène
tous les soirs est allé le voir

celui que moi j’appelle
the wonderful looser

la belle Hélène
tous les soirs est allée le voir

celui que moé j’appelle
the wonderful looser

COUPLET 2

ça doit tu être trippant
dans les yeux d’un agonisant

la belle Hélène
la belle Hélène

d’avoir avant d”mourir
sur son front un baiser brûlant

d’la belle Hélène
d’la belle Hélène

COUPLET 3

le gars y a pris la fin d’sa vie
pour nous faire d’la magie

humanitaire
j’ai l’vé dans airs

le gars y est mort
mais la belle Hélène
m’a fait faire un wow

humanitaire
j’ai l’vé dans airs

Pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

sur google,
Simon Gauthier, conteur, video vagabond céleste

merci:)))
Pierrot,vagabond-poète