Hommage à mon établissement trop cool–génial–super !!!

Publié le par nico-ecolo

J’ai parlé dans mon précédent article d’une autre chose. Eh bien, je le dévoile, cet autre chose c’est mon établissement extra–ordinaire.

P1010643.JPG   P1010647.JPG

        L’accueil du collège et du lycée                                                   L’établissement dans son intégralité

Mais quel est–il ???

Un établissement unique en son genre et sans doute dans la galaxie inter–sidérale de l’univers ! Il se nomme le « Lycée Toulouse–Lautrec », du nom du peintre. Le peintre était petit (1m45 mais il n’était pas nain) et avait une jambe plus courte que l’autre. Il mourut en 1901. Ce lycée fut construit il y a plus de 50 ans (mais je ferais l’historique dans un autres article). Pourquoi est–il unique en son genre ??? Il l’est car il accueille des personnes handicapées. Il y a 1/3 de handicapés et le reste de valides. Cette structure bénéficie d’un centre de soins, d’un internat, d’une aumônerie, d’une équipe d’éducateurs vraiment à l’écoute …

 

J’y ais passé 10 ans (donc plus de la moitié de ma vie ; j’ai 19,4 ans). J’y suis entré au CM1 et continue l’aventure …

 

Pourquoi veux–tu leur faire un hommage ?

Je le veux car il m’ont « vu » grandir, progresser, m’améliorer, me sociabiliser … et pour cela, je leur en suis très reconnaissant. J’ai dis que c’était grâce à « Rêves de Jeux » que j’en suis là, mais pas que … Ce lycée ouvre les yeux différemment sur les autres, sur soi–même au travers du regard des autres, sur le handicap, sur l’entraide et sur toutes ces valeurs humaines … D’ailleurs, on a réfléchi pour trouver un slogan, et le voilà :

Un regard différent sur chacun

Un regard tourné vers l’avenir

 

Le fait que l’on soit un petit effectif par classe (≈ 14 élèves) fait que cela crée une plus grande proximité des relations élèves–professeurs, ce qui fait qu’ils ont plus de temps pour nous expliquer ce qu’on n’a pas compris. Il y a une ambiance « bonne » et des personnes innombrables pour s’occuper de nous, avec des qualités innombrables.

Comme je te l’ai déjà dis, je me considérais comme un petit monstre à l’époque (je fessais bisquer les profs, je tapais les filles, je me bagarrais pour un « oui » ou pour un « non », …).

Je te raconte L’anecdote qui a tout changée : un jour, dans le préau, je n’arrêtais pas de taper une fille sur la tête. Et bien, elle a écrit une lettre au proviseur pour que cela cesse. Résultat : j’ai failli passer au conseil de discipline et, à long terme, être renvoyer de cet établissement magique. Ce qui m’a fait profondément réfléchir sur mon comportement et sur la canche que j’avais d’être dans cet établissement hors du commun (il faut dire aussi que, toutes les écoles où j’étais passé ne voulait plus de moi ; donc si je ne me tenais pas tranquille, c’en était finis de moi).

 

Les spécifiés de cet établissement :

 

-     Possibilité de dormir à l’internat pour ceux qui viennent de loin

 

-     Faible effectif par classe (de 6 à 15 élèves/classes) ce qui permet un suivi plus personnelle avec les 

       professeurs.

 

-     Tiers-temps et secrétaire (bénévoles) pour les contrôles.

 

-     Gentillesse et tolérance des professeurs. Ils passent du temps avec nous, ils organisent des sorties, des

       fois, avec nous, ils sont à notre écoute. On peut s’amuser avec eux mais toujours avec sérieux

 

-     Il y a un centre de Soins et de Rééducation (CSR)

 

 Pour aller plus loin : http://www.lesecransdusocial.gouv.fr/spip.php?article224&complet=1

Publié dans Autres

Commenter cet article