Ceci n’est pas non plus une astuce … mais plutôt une suggestion

Publié le par nico-ecolo

Cette suggestion est une idée … l'idée d'une monnaie écologique

 

L'idée d'une monnaie écologique (a new currency) continue de "pousser"

- Ecological Currency (Une monnaie écologique),

- Creating a Global Ecological Currency (Création d'une monnaie écologique globale),

- Eco-coin is born (L'éco-pièce est née),

- Ecological Footprint (Impact écologique).

 

Il y a 5 ans, l’auteur de cet article (Pierre GALLOUX) a eu l'idée d'une monnaie écologique. Il l’a exprimée en publiant le scenario suivant :

 

La Bienfaisance : une monnaie écologique

 

On pourrait imaginer que la Bienfaisance soit une monnaie qui concrétise le lien immatériel entre l’homme et la nature.

 

Une personne pourrait acheter, par exemple, une voiture et payer ses deux prix en argent : l’un correspondant à sa valeur matériel ; l’autre, en Bienfaisance (ex: 1 500 Bf) correspondant à la valeur du bienfait pour l’usager et pour la nature.

Si la voiture est moins polluante que les autres l’usager pourra demander à une banque le montant en Bienfaisance égale au bienfait sur la nature qu’apporte de rouler avec cette voiture (ex: 10 Bf /1 000 Km).

La nature « payerait » ainsi l’homme en échange de sa bienfaisance envers elle.

Enfin, lorsque la voiture devra à être mise à la casse, l’usager recevra de l’acheteur, le montant en Bienfaisance égale à la facilité de recyclage du véhicule (ex : 100 Bf)

L’usager aura donc gagné, au final, s’il a parcouru 200 000 Km:

(10 x 200) + 100 – 1500 = 600 Bf.

Cette somme récompense l’usager d’avoir conduit avec une voiture propre. Cet exemple pourrait être généralisé à tous les biens matériels.

 

L’expression "Dieu vous le rendra" prendra tout son sens. Avec la Bienfaisance, vos bonnes actions seront toujours récompensées.

 

Il y a toujours un espoir de lendemains meilleurs pour celui ou celle qui sait semer le bonheur et ne baisse jamais les bras.

 

Scenario créé par wolflegend, le 20/11/2006, sur le site web "l'arbre des possibles" de Bernard Werber.

 

Source : http://pgalloux.over-blog.net/article-une-monnaie-ecologique-64836650.html

               http://www.arbredespossibles.com/base/arborescence.php?valeur=6038

 

 

Commenter cet article

Pierre GALLOUX 02/04/2011 14:44


Comment évaluer cette noiuvelle monnaie ? Elle pourrait se comporter comme la monnaie argent (une valeur flottante). Ou, l'on peut imaginer une valeur étalon. Par exemple, Donnez 1 litre l'eau à
homme assoiffé peut correspondre à un geste de bienfaisance d'une valeur d' 1 Bf.

De la moinsfaisance ? l'idée est que la société soit progressivement de plus en plus écologique. Ainsi, la société arrivrera dans quelques années à utiliser des voitures qui ne rejète plus de CO2


nico-ecolo 08/04/2011 14:22



Merci pour ces expliquations ! Mais s'il n'y as pas de moinsfaisance, la société évoluerait moins vite alors que si il y a moinsfaisance, cela pousserait plus les gens à être plus écologique que
moins écologique. "L'argent fait tourner les têtes [le monde]" et personnes n'aiment perdre de l'argent (qui sert à [presque] tous) ; s'il y a des malus, on voudrait tous faire pour gagner de
l'argent et vite.


Ou sinon, il faudrait repenser tout notre système économiique (mais comment faire changer les mentalité si vite ? Comment sera aceuilli cette monnaie ? Ce nouveau modéle est-il viable à long
(voire très long) terme ? Comment se fera la transition ?)


L'euro est une monnaie de confiance et de protection, cette monnaie pourras-t-elle l'égaler voire la surpasser ?


Il faut aussi tenir compte des conséquences qu'une telle monnaie pourrait engendrer ?



una idea 28/03/2011 09:08


Hello Nicolas,

Je découvre ces idées de monnaies écologiques que je ne connaissais pas.

Il y a quelques années je surfais sur l'arbre des possibles et je crois que je vais recommencer ;)


nico-ecolo 29/03/2011 19:59



Oui, c'est une bonne idée mais 2 problèmes se posent :


Comment l'évaluer? (quel seras sa valeur?)


Est-ce que c'est une monnaie qui se régule proportionellement à la valeur du biens (plus ou moins fort suivant le niveau de CO2, mais toujours positif) ou est-ce qu'il y à de malus (de la
moinsfaisance)???